exposition 2016_0001

DSC07609

Photo et article e Madame Sylvie Patou

Les hommes célébres  et les maires du village depuis la Révolution étaient à l'honneur à l'exposition du Comité Historique de Bouvigny-Boyeffles (CHBB) lors de ce grand week-end de la Toussaint. Un rendez-vous annuel monté en deux mois à la place de l'exposition "Bouvigny au bout du chemin" qui devait être présentée par Aimé Clément, secrétaire du CHBB, actuellement souffrant. 

La généalogie est une des passions d'Elisabeth Dubois, présidente du CHBB. En avril, elle avait animé un atelier sur ce thème. Elle aime replacer les aïeux dans le contexte de l'époque, après les avoir alignés et numérotés. Pendant des années vous rechercherez l'introuvable. Si vous rencontrez une de mes arrière-grands mères, Oliphie Louise Dassonville, prévenez-moi, lance-t-elle au public, lors du vernissage. Son aïeule était très âgée durant la guerre 14-18, ses enfants l'avaient placée dans une brouette pour l'évacuer. Oliphie est morte entre la frontière belge et Steeenwerck et a été enterrée sur le bas-côté de la route, on ne la retrouvera jamais. 

Alain Decaux, le fameux historien, écrivain, et homme de télévision trouve une partie de ses origines au village Il avait des ancêtres cultivateurs Il descend des familles George 

Les Gouy sont originaires de Nivelles (59)et arrivent à Bully-les-Mines en 1852. Maurice Gouy est né en 1885. Bachelier, il arrête ses études pour reprendre la boulangerie au décès de son père. Fait prisonnier à Haumont, il est interné à Kassel (D). Maurice Gouy a été maire de Bouvigny.

Le maire actuel, Maurice Viseux, a eu droit aussi à son arbre généalogique.